Licence mention Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) parcours Éducation et motricité

logo Paris13
PDF
Vous êtes ici :

Licence mention Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) parcours Éducation et motricité

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Licence (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)
  • Spécialité: Éducation et motricité
  • Parcours type(s):
    • Éducation et motricité
  • Nature de la formation: Diplôme
  • Niveau d'étude visé: BAC +3
  • Composante:
  • Public cible:
    • Demandeur d’emploi
    • Étudiant
    • Salarié - Profession libérale
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Validation des Acquis de l'Expérience: Oui
  • Formation à distance: Non

Présentation et Objectifs

Présentation

La licence STAPS de l’université Paris 13, campus Bobigny, s’inscrit dans ce cadre général avec sa spécificité. Elle est construite sur un parcours de formation en 3 ans intégrant une logique de différenciation / spécialisation progressive dès la 2ème année de licence (S3/S4). Ainsi la première année (S1/S2) de la formation est identique pour tous les étudiants de STAPS. Elle se base sur des enseignements généraux communs (scientifiques, pratiques, méthodologiques en particulier) apportant le socle commun de connaissances et de compétences pour la poursuite des études.

Au 1er semestre de la 2ème année (S3), l’étudiant fait le choix de 2 spécialités sur les 3 proposées au STAPS de Bobigny (« Éducation et motricité », « Activité physique adaptée et santé », « entrainement sportif »). Ce choix se réduit à une spécialité au S4 de la 2ème année de licence et en 3ème année (S5/S6).

En L2, les enseignements de spécialité représentent environ 40% du volume total des enseignements, ils sont accompagnés d’enseignements communs transversaux (langues, informatique notamment), d’enseignements dans les pratiques sportives (enseignements pratiques et théoriques) et d’enseignements dans les sciences fondamentales aux études en STAPS. En 3ème année (S5/S6) les enseignements de spécialité représentent près de 80% du total au S5, 100% au S6.

Il est important de souligner que le choix d’une spécialité au S4 n’est pas irréversible et que des passerelles et des aménagements existent pour changer de spécialité au S5.

Le cadre général de la licence STAPS spécialité « Éducation et motricité » s’applique à la licence STAPS de l’université Paris 13, campus Bobigny.

Notre cursus est particulièrement adapté à la préparation au concours du CAPEPS et s’inscrit en complément de la formation Master qui le suit.

Objectifs

Nos enjeux prioritaires au niveau licence sont :
1) répondre aux exigences d’insertion professionnelle avec l’acquisition des connaissances et compétences requises par les métiers concernés
2) préparer une poursuite d’études en master
Le programme d’enseignement
vise les compétences suivantes :
•  Enseigner les activités physiques, sportives et d’expression dans tout établissement ou structure à vocation éducative ;
•  Conduire  et  animer  des  actions  éducatives collectives visant la pratique de ces activités dans un but éducatif ;
Exercer en autonomie une activité d’intervention en assurant la sécurité des pratiquants et des tiers.
Ces compétences s’articulent autour de capacités :
Diagnostic et conception des interventions dans les activités :
Cela suppose de choisir les pratiques physiques, sportives et d’expression et d’établir un projet pédagogique en fonction :
des objectifs éducatifs ou des programmes établis,
des bénéfices que les publics peuvent en tirer en fonction de leur âge ou niveau
des  conditions  matérielles  requises  pour pratiquer des activités sportives en sécurité
•  de la durée pendant laquelle ces publics vont pratiquer
Intervention directe en face à face pédagogique : mise  en  œuvre  et  évaluation  de  projets pédagogiques et éducatifs.
Cette  activité  consiste  à  conduire  les  séances  et choisir les contenus d’enseignement en s’adaptant aux différentes situations rencontrées, aux niveaux de  pratique  et  aux  motivations  des  publics concernés, puis à évaluer les résultats atteints en fonction des objectifs


Communication :
Cette activité renvoie à la maîtrise des problèmes éthiques liés aux pratiques proposées dans un cadre éducatif et aussi au dialogue et la communication avec  l’ensemble  des  personnes  concernées  par l’éducation.

Compétences visées

Compétences linguistiques et transversales :
La maîtrise de la langue française à l’écrit et  à  l’oral  ;
la  maîtrise  d’une  langue vivante étrangère (l’anglais) ;
la maîtrise des technologies de l’information et de la communication ; 
l’acquisition  des  outils
méthodologiques  nécessaires  pour  réussir
son  projet  individuel  ;  l’initiation  aux
méthodologies et aux problématiques de la
recherche dans le domaine des APSA ;


Compétences disciplinaires
(dans leurs différents champs d’application) :
La connaissance, la compréhension et la maîtrise de la pratique et de la didactique des Activités Physiques et Sportives et Artistiques (APSA) ;
la connaissance et la compréhension des APSA dans les domaines des sciences du vivant, des sciences humaines et sociales ; la connaissance et la faculté de discuter les dimensions historique et sociologique du champ ;
les connaissances permettant l’intervention dans différents milieux et  pour  diverses  populations  ;  la  pratique  et l’entraînement dans les APSA.


Compétences pré-professionnelles :
Concevoir et organiser, en toute sécurité pour  les  pratiquants,  des  programmes d’intervention  à  visée  éducative  par  les APSA dans des structures à visée éducative (scolaires,  associatives),  en  fonction  du public et ses caractéristiques ;
Conduire  et  évaluer  des  programmes d’intervention ;
Maitriser  les  problèmes  d’éthique  et  de responsabilité liés à son intervention;
Participer au pilotage du projet.

Organisation

Organisation

La formation s’organise sur 3 années (L1, L2 et L3). La Licence se compose ainsi de six semestres.
Un semestre représente 12 semaines de cours. Les enseignements sont assurés sous forme de CM (cours
magistraux) et/ou de TD (Travaux dirigés avec présence obligatoire).
Un semestre équivaut à minimum 250h de cours. Le travail personnel vient s’ajouter à ces heures.


Les  différentes  matières  s’organisent  autour  de  COMPÉTENCES  LINGUISTIQUES  ET TRANSVERSALES (enseignements linguistiques, méthodologiques), de COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES (enseignements scientifiques fondamentaux en sciences biologiques, sociales et humaines, enseignements
technologiques, techniques, maîtrise des APSA, didactiques et pédagogiques) et de COMPÉTENCES PRÉ-PROFESSIONNELLES (enseignements scientifiques, technologiques, techniques à caractère pré professionnel).  

Les 3 blocs de compétences sont présents à chaque semestre sauf au dernier semestre où les compétences disciplinaires sont intégrées aux compétences pré professionnelles.


Une  spécialisation  progressive  est  mise  en  place 

tronc  commun  en  1 ère  année  et  spécialisation progressive à partir de la 2 e  année (choix de 2 parcours au 1 er  semestre, 1 parcours au 2d). La 3 e  année de licence est totalement spécifique au parcours EM (avec des passerelles possibles pour changer de parcours
en 3 e  année).

Stages et projets tutorés

Un stage en établissement scolaire est obligatoire en 2e année (24h minimum) et en 3 e  année (70h minimum).

Contrôle des connaissances

Dispositions Spécifiques à la mention STAPS
 Les étudiants salariés et les sportifs de haut niveau

Pour obtenir le statut « salarié », les étudiants doivent faire état d’une preuve de leur emploi et de leur planning hebdomadaire, le statut « sportif de haut niveau » s’acquière de droit si l’étudiant fait partie des listes nationales dans sa discipline. Si l’étudiant ne fait pas partie de cette liste nationale, ce statut peut tout de même être accordé par la commission pédagogique du STAPS si l’étudiant fait la preuve d’une pratique au niveau national avec les contraintes qui s’y appliquent. La commission pédagogique est souveraine pour statuer dans ce cas. 

 Les étudiants salariés et les sportifs de haut niveau peuvent être dispensés d’assiduité en cours TD à la condition d’obtenir l’accord du responsable de la matière et de la spécialité. Un document précisera en début d’année les matières qui ne sont pas éligibles au principe de dispense d’assiduité. En cas de dispense, l’étudiant est donc dispensé du CC. Mais ils doivent être présents au contrôle terminal (CT) TD si la matière en comporte. Cette note est alors reportée sur la note CC de la matière si elle en comporte. En cas d’absence au CT TD, la note de 0 leur est attribuée dans la matière pour la partie  TD (si la matière en comporte).

 Les sportifs de haut niveau disposent d’un aménagement du cursus leur permettant de valider L1 et L2 en 3 ans : le passage en L2 n’est alors pas conditionné par l’obtention de la 1ère année.  

Les étudiants « défaillants » pour les cours « TD »

Est déclaré « défaillant » tout étudiant qui ne satisfait pas à la règle d’assiduité lors des cours TD, autrement dit tout étudiant qui a plus d’une absence injustifiée en TD.

Un étudiant défaillant se voit attribué 0 à la note TD (il peut toujours se présenter aux partiels et obtenir une note CM si la matière en comporte) ou à la matière TD (cas d’une matière uniquement TD).

RQ. Une absence est justifiée par un document officiel (signé, daté et tamponné) émanant d’un organisme médical  ou professionnel reconnu.

Les étudiants redoublants

Tout semestre ou toute UE et toute matière acquise en 2016/2017 – quelle que soit la moyenne (supérieure à 10) – est conservé en 2017/2018. L’étudiant(e) ne peut donc repasser que les matières inférieures à 10/20, et cela, à condition que l’UE, le semestre et l’année n’aient pas été validés.  En cas de modification de la maquette de formation, un semestre acquis en 2016-17 peut être conservé en 2017-18 si l’étudiant ne repasse aucune matière. Il en va de même pour les UE et les matières reconduites dans la nouvelle maquette. Dans le cas d’UE ou de matières non reconduites, un système d’équivalence de matières et/ou de report de note dans le cadre de l’UE Libre est mis en place, et  appliqué au cas par cas pour permettre à l’étudiant de faire valoir au mieux ses acquis antérieurs.


Spécificité L2 :
- Au S3, les étudiants doivent suivre 2 spécialités sur les 3 proposées (voir UEP 3 et UEP 4)

- Au S4 : le stage et l’oral de stage, quelle que soit la spécialité de licence, sont obligatoires pour valider l’année : un étudiant qui ne réalise pas son stage ou l’oral de stage, est déclaré « défaillant » et ne peut valider son année. La mention « défaillant » apparaît sur le bulletin.

Spécificité L3 :
- le stage et l’oral de stage, quelle que soit la spécialité de licence, sont obligatoires pour valider l’année : un étudiant qui ne réalise pas son stage ou l’oral de stage, est déclaré « défaillant » et ne peut valider son année. La mention « défaillant » apparaît sur le bulletin.


Modalités particulières pour les étudiants qui désirent se réorienter et changer de spécialité de licence en entrant en licence 3 ou après avoir validé une licence.


Plusieurs cas sont à considérer :

L1 et L2 STAPS acquis dans une autre spécialité (y compris dans une autre Université que Paris 13)

Vous suivez entièrement et uniquement L3 dans la spécialité désirée sauf pour la spécialité APAS où vous avez quelques matières à passer en L2 APAS : Pathologies de l’appareil locomoteur (UECP4), Pathologies cardiovasculaires et respiratoires (UECP4), Environnement institutionnel de la santé et du handicap (UEPCP5), Physiopathologie des handicaps (UEPCP5).

La validation de la licence dans les spécialités EM et ES est effective si l’étudiant valide son année de L3 (compensation S5 – S6).

La validation de la licence dans la spécialité APAS est effective si l’étudiant valide son année de L3 (compensation S5 – S6) et s’il obtient la moyenne générale des matières à passer en L2 affectée de leurs coefficients.

L1 et L2 STAPS acquis dans une autre Université que Paris 13 mais dans la même spécialité

Vous suivez entièrement L3 dans la spécialité désirée.

Licence STAPS acquise dans une autre spécialité (y compris dans une autre Université que Paris 13)

Pour les spécialités EM et ES, en L3 vous ne suivez que les enseignements de la nouvelle spécialité désirée. La validation de la licence EM ou ES dans la spécialité est effective si l’étudiant valide par compensation les matières de la spécialité affectées de leur coefficient (obtention de la moyenne).

Pour la spécialité APAS, en L3 vous ne suivez que les enseignements de cette spécialité. En L2, l’étudiant aura les matières suivantes à passer dans la spécialité APAS : Pathologies de l’appareil locomoteur (UECP4), Pathologies cardiovasculaires et respiratoires (UECP4), Environnement institutionnel de la santé et du handicap (UEPCP5), Physiopathologie des handicaps (UEPCP5). La validation de la licence dans la spécialité APAS est effective si l’étudiant valide par compensation les matières de L3 affectées de leur coefficient d’une part (obtention de la moyenne) et d’autre part les matières de la spécialité en L2 affectées de leurs coefficients.

Attention : pour la spécialité ES, dans tous les cas cités plus haut, les étudiants voulant le supplément au diplôme MNS à la fin de la L3 sont obligés de suivre et de valider les enseignements suivants en L2 :

- Certificat de spécialisation de « sauvetage et sécurité en milieu aquatique » au S3,
- Option APSA au S3 et S4 (UE CD 8 et UECD 11)
- Spécialité APSA NATATION (UECP5 ES)
- Etre titulaire du BNSSA

 

Aménagements particuliers

Les salariés et sportifs de haut niveau ont accès à une dispense d’assiduité pour les cours TD (travaux dirigés). Les sportifs de haut niveau ont en sus un aménagement de maquette personnalisé et la possibilité de valider chaque année en 2 ans.

Admission

Conditions d'admission

Parcoursup

En cas de réorientation en cours de parcours, être titulaire d’une 2 e  année de licence STAPS


Selon les dossiers, par Validation des Acquis d’Expérience (VAE) 

Pré-requis nécessaires

Nous insistons sur le fait qu’un étudiant qui se destine à la licence EM doit nécessairement avoir un vécu sportif.

Pré-requis recommandés : Un baccalauréat général

Modalités de candidature

 Pour candidater en L1, vous devez passer par Parcoursup. Pour candidater en L2 ou L3, vous devez d’abord effectuer une pré-inscription en ligne en cliquant sur le lien :
https://candidature.univ-paris13.fr/WebCiell2/Candidature/indexCandidature.jsp

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Candidature

Du 1 avril 2019 au 15 septembre 2019

Droits de scolarité

Droits nationaux pour la licence (LMD) soit 189,10 euros.

Frais de formation (formation continue) :

- Dans le cadre d’une prise en charge : 4400 euros ;

- Demandeur d’emploi non financé (avec accompagnement spécifique) : 1000 euros ;

- Demandeur d’emploi et individuel non financé et Bénéficiaires des minimas sociaux : Régime Formation initiale.

Et après

Taux de réussite

Le taux de réussite en licence 3 avoisine les 90%

Poursuite d'études

Le titulaire de la licence STAPS Éducation Motricité peut être admis dans un autre parcours STAPS :


en Licence APAS (Activité Physique Adaptée-Santé) ou ES (Entrainement Sportif) avec un système de passerelle entre les parcours.


Le  titulaire  de  la  licence  STAPS  Éducation  Motricité  peut  être  admis  en  master  :  Métiers  de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation (MEEF) en particulier. D’autres mentions de master STAPS peuvent aussi être accessibles selon les critères de sélection des structures.

Insertion professionnelle

Le titulaire de la licence portant la mention ou spécialité « éducation et motricité » relevant de la filière « sciences et techniques des activité s physiques et sportives » a vocation à enseigner les activités physiques, sportives et d’expression en milieux éducatifs et scolaires.

Ce professionnel peut prétendre aux métiers suivants :

- Direction et/ou animation au sein de structures éducatives et sociales ou de loisirs sportifs dans le secteur public ou commercial

- Formateur au sein de Ministères ou Administrations ayant besoins de personnels compétents en EPS

- Éducateur socio-sportif

- Professeur d’EPS

- Professeur des écoles

- Professeur d’EPS de la ville de Paris

- Éducateur et Conseiller Territorial des Activités Physiques et Sportives dans services des sports des communes, des départements et des régions.

 

Contacts

Responsable(s)

ROLAN Hugues

Responsable de la Licence STAPS

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat de la Licence STAPS

UFR SMBH, 74 rue Marcel Cachin
93017 Bobigny Cedex
Tél : 01 48 38 84 13 / 17

Email : staps @ smbh.univ-paris13.fr

Contact formation continue


Tél : 01 49 40 37 64

Email : acc-cfc @ univ-paris13.fr

Contact validation des acquis


Tél : 01 49 40 37 04

Email : svap-cfc @ univ-paris13.fr

Contact(s) Orientation et Insertion Professionnelle

Service Valorisation, Orientation et Insertion professionnelle de l’Etudiant (Campus de Bobigny)

Bâtiment "L'illustration", RDC salle 18

Tél : 01 48 38 88 38

Email : orientationbobigny.voie @ univ-paris13.fr

Service Valorisation, Orientation et Insertion professionnelle de l’Etudiant (Campus de Villetaneuse)

Grand Hall (sous les amphis 5, 6, 7)

Tél : 01 49 40 40 11

Email : gestion.voie @ univ-paris13.fr

En bref

Durée 3 ans

180 crédits ECTS

Langue d'enseignement Français

Infos pratiques

Candidature
Du 1 avril 2019 au 15 septembre 2019

Lieu(x) de la formation

  • Bobigny

International

Stage à l'étranger Optionnel