Master mention Santé Publique spécialité Nutrition humaine et santé publique

logo Paris13
PDF
Vous êtes ici :

Master mention Santé Publique spécialité Nutrition humaine et santé publique

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: SANTÉ PUBLIQUE
  • Parcours type(s):
    • Nutrition humaine et santé publique
  • Nature de la formation: Diplôme
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Composante:
  • Public cible:
    • Étudiant
    • Salarié - Profession libérale
    • Demandeur d’emploi
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Validation des Acquis de l'Expérience: Oui
  • Formation à distance: Non

Présentation et Objectifs

Présentation

Ce master s’inscrit au sein de l’Université Sorbonne Paris Nord, qui présente une importante offre de formation dans le domaine de la santé publique.

Cette formation a pour finalité de former des spécialistes et des chercheurs de haut niveau dans le domaine de la nutrition et de la santé publique. Elle donnera aux étudiants les moyens de comprendre et de s’orienter dans le monde complexe et captivant de la nutrition humaine en santé publique où se confrontent des points de vue divers, citoyens, collectifs ou individuels, économiques ou politiques, industriels, consuméristes, ou de santé. Elle permettra également aux étudiants de se former aux questions et méthodologies de recherche en nutrition, épidémiologie, et santé publique.

Les cours ont lieu sous forme de conférences assurées par des universitaires, des médecins hospitalo-universitaires, des chercheurs des grands organismes de recherche, et des représentants des administrations centrales, d’agences sanitaires et de grandes industries. Ceci permet une confrontation directe des étudiants avec le monde professionnel favorisant l’insertion professionnelle future.

La formation de master est constituée de deux années, Master 1 et Master 2 complémentaires.

La coordination du Master NHSP est assurée par l’Equipe de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (EREN) : Inserm U1153/Inrae U1125/Cnam/Université Sorbonne Paris Nord.

Objectifs

Les deux années de Master ont pour finalité :

  • De former les futurs professionnels du secteur de l’alimentation et de la nutrition en leur donnant les moyens de comprendre et de s’orienter dans le monde complexe de la nutrition humaine en santé publique ;
  • De former des intervenants « santé-nutrition » pour les collectivités locales (municipalités, conseils généraux et régionaux), les acteurs économiques (industries alimentaires, restauration collective, grande distribution), les agences sanitaires (Santé publique France, ANSES, INCa, …), les structures nationales et déconcentrées de l’état dans le champ de la santé, de l’agriculture, du social, de l’éducation, en charge des problèmes d’alimentation et de l’activité physique ;
  • De préparer les étudiants aux métiers de la recherche institutionnelle et industrielle en nutrition et en santé publique qui implique les grands organismes de recherche (Inserm, Inrae,…) et les Universités.

Compétences visées

Cette formation a pour finalité de former des spécialistes et des chercheurs de haut niveau dans le domaine de la nutrition et de la santé publique. Elle donnera aux étudiants les moyens de comprendre et de s’orienter dans le monde complexe et captivant de la nutrition humaine en santé publique où se confrontent des points de vue divers, citoyens, collectifs ou individuels, économiques ou politiques, industriels, consuméristes, ou de santé. Elle permettra également aux étudiants de se former aux questions et méthodologies de recherche en nutrition, épidémiologie, et santé publique.

Organisation

Organisation

La formation de Master NHSP se déroule à temps plein sur deux années universitaires, Master 1 et Master 2 complémentaires. Elle comporte trois semestres théoriques (représentant un volume horaire approximatif de 800 heures) et deux stages d’une durée de 4 à 8 semaines lors de la première année, et de 3 à 6 mois lors de la deuxième année. Les étudiants peuvent choisir entre une orientation professionnelle ou recherche à l’issue de la première année.

Stage

Obligatoire (100 heures minimum la première année, et de 300 heures minimum la deuxième année.)

Stages et projets tutorés

Le stage permet la mise en pratique des connaissances en milieu professionnel et facilite le passage du monde de l’enseignement supérieur à celui de l’entreprise. Pour le Master 1, le stage est d'une durée de 100 heures minimum (correspondant à une durée de 4 à 8 semaines) et pour le Master 2, le stage est d'une durée de 3 mois minimum, à temps plein (35 h/semaine). La durée du stage ne peut cependant pas excéder 6 mois renouvellement compris, en application de la législation en vigueur.

Les propositions de stage devront faire l'objet d'une validation de la part de l’équipe pédagogique. Aucun stage ne peut débuter s’il n’a pas préalablement donné lieu à signature d’une convention de stage.

Le Master 1 comporte également 45h de projet tutoré

Contrôle des connaissances

Master 1 et 2 : Contrôle des connaissances

 

Les modalités d’évaluation reposent essentiellement sur des examens sur table, des travaux individuels et de groupe, des notes de synthèse de lecture, des oraux, et sur un mémoire de stage.

Examen sur table : Il n’excède pas une durée de 3h. Il peut s’agir de questions théoriques sur le cours, d’une analyse d’article, d’une note de synthèse à partir de documents fournis, d’exercices, etc.…

Travaux individuels et collectifs: Chaque enseignant fournit aux participants le sujet et les consignes de réalisation du travail proposé pour la validation de l’enseignement dont il a la charge.

Note de synthèse de lecture : Certains enseignements sont validés à partir de la rédaction d’une note de synthèse de lectures. Chaque enseignant fournit des ouvrages de référence et/ou des articles scientifiques et/ou la thématique qui fera l’objet de la note de synthèse.

Oral : Certains enseignements sont validés à partir d’un examen oral dont les caractéristiques (durée, en groupe ou individuel etc..) sont déterminées par l’enseignant.

Mémoire de stage : le contenu du rapport peut, selon l’orientation du participant, porter sur une application professionnelle (analyse de structures, de programmes ou d’activités dédiées à la formation dans le domaine de la santé ou dans un autre domaine) ou porter sur une dimension recherche (définition d’un thème, analyse de la littérature et état de la question, définition d’une problématique). Le choix des thèmes est discuté avec l’équipe pédagogique.

Quel que soit la durée du stage, l’étudiant devra rendre un rapport de 20 pages dactylographiées avec interligne 1,5 (min. police 10) hors annexes, en 2 exemplaires dont un seul relié. L’étudiant devra également remettre, à part, une synthèse d’1 page (2 exemplaires dont un non relié).

Admission

Conditions d'admission

 Pour postuler dans le Master NHSP, chaque candidat doit impérativement transmettre son dossier par voie numérique, selon les règles ci-dessous :
- Les candidats ressortissants de l’union européenne sont invités à postuler via la plate-forme universitaire « e-candidat » : https://ecandidat.univ-paris13.fr/ecandidat/#!accueilView
- Les candidats en dehors de l’union européenne sont invités à prendre contact avec le service « Campus France » (https://www.campusfrance.org/fr) de leur pays d’origine.

A noter : aucune candidature reçue par voie postale et/ou par e-mail et/ou déposée en personne ne sera traitée.

 

Master NHSP

Les individus titulaires d’une Licence 3 ou formation jugée équivalente dans les domaines des sciences humaines et sociales (la sociologie, la psychologie, la démographie, l'anthropologie, la biologie, ...), de la nutrition humaine, des biostatistiques, ainsi que les salariés et demandeurs d’emploi dans le cadre de la réorientation professionnelle peuvent candidater au Master 1 NHSP. La sélection des candidats est réalisée à deux étapes :

1) sur dossier pour tous les candidats (avec trois issues possibles : candidature acceptée, convocation pour un entretien, candidature rejetée) ;

2) les candidats dont les dossiers de candidature nécessitent des précisions seront invités à réaliser un entretien avec un ou plusieurs membres de l’équipe enseignante du Master NHSP.

Les prérequis du Master 1 concernent la formation acquise en au moins trois* parmi les disciplines suivantes : nutrition humaine, santé publique, épidémiologie, biostatistiques, statistiques et mathématiques, activité physique et sport, psychologie de la santé, sociologie, démographie, anthropologie, biologie humaine, physiologie humaine, médecine, pharmacie, et anglais scientifique.

(* au moins une des disciplines suivantes est obligatoire parmi les trois : nutrition humaine, santé publique, épidémiologie, biostatistiques, statistiques et mathématiques, activité physique et sport).

Le Master NHSP est structuré en 4 semestres et deux niveaux, Master 1 et Master 2. Il n’y a pas de passage automatique en deuxième année (Master 2), l’admission étant sujette à la validation de la première année (Master 1).

Les individus titulaires d’un diplôme de Master 1 ou formation jugée équivalente dans les domaines de la nutrition humaine, des biostatistiques, de l’épidémiologie ou de la santé publique peuvent candidater directement au Master 2 NHSP. Là encore, la sélection des candidats est réalisée à deux étapes :

1) sur dossier pour tous les candidats (avec trois issues possibles : candidature acceptée, convocation pour un entretien, candidature rejetée) ;

2) les candidats dont les dossiers de candidature nécessitent des précisions seront invités à réaliser un entretien avec un ou plusieurs membres de l’équipe enseignante du Master NHSP.

L’accès direct en première ou en deuxième année du Master NHSP est possible par validation des acquis d’études ou professionnels dans le cadre de la réglementation nationale et des procédures en vigueur dans l’un et l’autre des établissements. Les candidats souhaitant réaliser cette démarche sont invités à prendre contact avec le Centre du Développement et de l’Ingénierie de la Professionnalisation (CeDIP) :

www.univ-paris13.fr/clarifier-son-projet-etre-accompagne

Campus de Villetaneuse, Bâtiment Lettres et Communication, Bureau A103 RdC

Téléphone : 01 49 40 37 04 ; Mail : svap-cfc @ univ-paris13.fr

Tous les candidats résidant en dehors de l’Union européenne doivent passer par Campus France dans leur pays de résidence.

 

Pré-requis nécessaires

Culture généraliste

Maîtrise de la rédaction d’un texte écrit argumenté

Modalités de candidature

Master 1 Nutrition humaine et santé publique

 

La formation se déroule à temps plein sur une année universitaire, de septembre à juin (selon le stage choisi elle peut se terminer en septembre). Elle comporte une partie théorique et un stage d’une durée de 4 à 8 semaines (100 heures minimum).

 

Master 2 Nutrition humaine et santé publique

 

La formation se déroule à temps plein sur une année universitaire, de septembre à juin (selon le stage choisi elle peut se terminer en septembre). Elle comporte une partie théorique (semestre 1) représentant un volume horaire de 300 heures et un stage (semestre 2) d’une durée de 3 à 6 mois (300 heures minimum).

 

Notation

Les examens seront notés par les responsables d’UE.

 

Master 1 : Le stage sera évalué par le maître de stage (structure d’accueil) et par les membres du jury d’évaluation de stage. La note finale comprendra la note du maître de stage et celle du rapport écrit.  Master 2 : Le stage sera évalué par le maître de stage (structure d’accueil) et par les membres du jury d’évaluation de stage. La note finale comprendra la note du maître de stage, de l’examen oral et du rapport écrit.

Chaque examen sera noté sur 20. Le calcul de la note finale correspond à la moyenne des notes des différents UE pondérées grâce aux coefficients du tableau suivant (basés sur les crédits ECTS attribués aux unités d’enseignements (UE)).

 

Tableau 1: Master 1 : type d’examens et crédits ECTS correspondants à chaque UE

 

 

UE1

UE2

UE3

UE4

UE5

UE6

UE7

UE8

UE9

UE10

UE11

UE12

UE13

UE14

Crédits ECTS

4

5

4

4

4

5

4

4

4

4

5

3

4

6

Coefficients

0.4

0.5

0.4

0.4

0.4

0.5

0.4

0.4

0.4

0.4

0.5

0.3

0.4

0.6

Type d’examen

Ecrit

Ecrit

Ecrit

Ecrit et oral

Ecrit

Ecrit et contrôle continu

Ecrit et contrôle continu

Ecrit et contrôle continu

Ecrit et contrôle continu

Contrôle continu

Ecrit

Ecrit et oral

Rapport et soutenance

Memoire

 

 

 

Tableau 2: Master 2 : type d’examens et crédits ECTS correspondants à chaque UE

 

UE1

UE2

UE3

UE4

UE5

UE6

UE7

UE8

UE9

Crédits ECTS

4

4

3

4

3

4

4

4

30

Coefficients

0.4

0.4

0.3

0.3

0.3

0.4

0.4

0.4

3

Type d’examen

Ecrit

Contrôle continu

Ecrit

Ecrit

Rapport individuel et soutenance en groupe

Ecrit et contrôle contunu

Ecrit

Ecrit et contrôle continu

Mémoire et soutenance

 

Il y a compensation entre les éléments constitutifs d’une même UE et compensation entre les UE au sein de chaque semestre. Il n’y a pas compensation entre les UE du semestre académique et du stage.

Une note inférieure à 7 à une des UE est éliminatoire. Toute absence à une épreuve d’examen ou tout rapport non rendu dans les temps de façon injustifiée est éliminatoire. Un stage interrompu par l’étudiant ou par la structure d’accueil entraine la non validation du stage.

Examens de rattrapage

Tout étudiant ayant eu une note strictement inférieure à 7 à une UE ou ayant été absent à un examen doit repasser l’examen de rattrapage de cette UE. Les étudiants peuvent en plus repasser les UE de leur choix, même s’ils ont une moyenne supérieure à 10. Les nouvelles notes obtenues se substituent aux anciennes même si elles leur sont inférieures. Les notes du mémoire de stage sont quant à elles définitivement acquises et ne peuvent faire l’objet d’un rattrapage. Dans ce dernier cas, le rattrapage consistera à une rédaction de novo du mémoire de stage.

Validation du Master

Le diplôme de Master est attribué à tout étudiant ayant une moyenne générale, pour le semestre académique et pour le stage, de façon indépendante, supérieure ou égale à 10/20. Le jury est souverain. Il valide le diplôme et attribue les mentions. Pour cela le jury du parcours ajuste la mention à la moyenne générale obtenue par l'étudiant. Il est retenu le barème suivant :

  • Mention Honorable 18,0-20
  • Mention Très Bien 16,0-17,9
  • Mention Bien 14,0-15,9
  • Mention Assez-Bien 12,0-13,9

L’ensemble de la validation du Master équivaut à 60 ECTS. L'étudiant n'ayant pas au cours de l'année académique obtenu la totalité des 60 ECTS ne peut prétendre au diplôme de Master. Un certificat attestant le nombre d'UE validé au cours de l'année académique lui sera remis en fin d’année. Pour les étudiants validant le Master 1, il n’y a pas de passage automatique en Master 2.

 

Redoublement

Le redoublement systématique n'existe pas. Il est exceptionnel, et la demande de redoublement doit être justifiée par l’étudiant lors du dépôt de candidature. Cette demande sera étudiée par un jury de sélection. En cas d’avis favorable du jury, ce dernier fixe la liste des UE que l’étudiant doit impérativement repasser.

 

 

Principe d’assiduité

L’admission au Master suppose l’acceptation tacite du principe d’assiduité aux enseignements dispensés. L’assiduité aux cours sera vérifiée de façon régulière. Toute absence doit être signalée par e-mail et justifiée par l’étudiant auprès du secrétariat du Master le plus tôt possible et au plus tard dans les cinq jours ouvrables qui suivent le premier jour de l'absence. L’assiduité sera prise en compte dans l’évaluation.

 

Master 1 et 2 : Stages

Finalité

La finalité du stage s’inscrit dans un projet pédagogique et n’a de sens que par rapport à ce projet. Dès lors le stage :

- permet la mise en pratique des connaissances en milieu professionnel ;

- facilite le passage du monde de l’enseignement supérieur à celui de l’entreprise.

Le stage ne peut en aucun cas être assimilé à un emploi.

 

Organisation

Master 1 : Le stage est d'une durée de 100 heures minimum (correspondant à une durée de 4 à 8 semaines). Les propositions de stage devront faire l'objet d'une validation de la part de l’équipe pédagogique. Le stagiaire sera placé sous la co-responsabilité d'un tuteur du lieu de stage. Une convention sera établie entre le lieu de stage et la formation de Master. Cette convention établit la couverture sociale de l'étudiant sur son lieu de travail. Aucun stage ne peut débuter s’il n’a pas préalablement donné lieu à signature d’une convention de stage.

La convention de stage doit être établie et signée par toutes les parties prenantes avant le début du stage. Le circuit de signature peut demander plusieurs semaines. Aussi, il est vivement recommandé aux étudiants de communiquer par écrit toutes les informations relatives à l’avancée de leur recherche de stage et sur ses modalités. Il n’y a pas de gratification pour les stages Master 1.

 

Master 2 : Le stage est d'une durée de 3 mois minimum, à temps plein (35 h/semaine). Il est vivement recommandé de réaliser un stage d’une durée de 6 mois. La durée du stage ne peut cependant pas excéder 6 mois renouvellement compris, en application de la législation en vigueur. Les propositions de stage devront faire l'objet d'une validation de la part de l’équipe pédagogique. Le stagiaire sera alors placé sous la co-responsabilité d'un tuteur du lieu de stage et d'un membre de l'équipe pédagogique, une convention sera établie entre le lieu de stage et la formation de Master. Cette convention établit la couverture sociale de l'étudiant sur son lieu de travail. Aucun stage ne peut débuter s’il n’a pas préalablement donné lieu à signature d’une convention de stage.

La gratification est le seul mode d’indemnisation admis par la réglementation financière, fiscale et sociale applicable en matière de stage ; il permet le maintien au stagiaire des droits du régime étudiant de la sécurité sociale et sa couverture contre le risque accident du travail et les maladies professionnelles.

L’article 30 de la loi du 24 novembre 2009 relative à l’orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie impose le versement d’une gratification pour les stages d’une durée supérieure à 2 mois. Le montant de la gratification versé au stagiaire doit être précisé dans la convention de stage. Ce montant peut être fixé soit par la convention de branche ou l’accord professionnel étendu ou à défaut par décret. Le décret n°2008-96 du 31 janvier 2008 prévoit que le montant horaire de la gratification est fixé à 12,5% du plafond horaire de la sécurité sociale. La gratification est versée mensuellement au stagiaire. 

La  convention de stage doit être établie et signée par toutes les parties prenantes avant le début du stage. Le circuit de signature peut demander plusieurs semaines.  Aussi, il est vivement recommandé aux étudiants de communiquer par écrit  toutes les informations relatives à l’avancée de leur recherche de stage et sur ses modalités.

 

Absences, interruption, rupture

Les règles à respecter en cas d’absence sont à définir d’un commun accord. Les raisons d’interruption ou de rupture doivent être examinées à la lecture des engagements des parties. L’étudiant doit prendre contact avec son maître de stage et le secrétariat du Master en cas de litiges qui ne peuvent se régler à l’amiable entre l’organisme d’accueil et l’étudiant. Toute rupture anticipée d’un stage doit être signalée au secrétariat du master et confirmée par courrier.


Droits de scolarité

Droits nationaux pour le Master en vigueur.

 

Sites web

Site Internet du Master Nutrition humaine et santé publique

Retrait du dossier de candidature sur le site web ecandidat

Et après

Insertion professionnelle

  • Intervenants et référents "santé/nutrition" pour les collectivités locales ou territoriales (municipalités, conseils généraux et régionaux) ;
  • Responsables « Nutrition » dans les structures nationales et déconcentrées de l'état dans le champ de la santé, de l'agriculture, du social, de l'éducation, en charge des problèmes d'alimentation et de l'activité physique ;
  • Chefs de projets dans la restauration collective, la grande distribution, la communication nutritionnelle, … ;
  • Chargé d'études et chefs de projets dans les agences sanitaires (ANSES, Santé Publique France, INCA...) ;
  • Consultants pour des institutions spécialisées publiques, parapubliques ou privées ;
  • Métiers de la recherche institutionnelle et industrielle en nutrition et en santé publique qui implique les grands organismes de recherche (INSERM, INRAE, CNRS) et les Universités

Contacts

Responsable(s)

ANDREEVA Valentina

Responsable du Master Nutrition humaine et santé publique

Alice BELLICHA
PENEAU Sandrine
HERCBERG Serge

Responsable du Master Nutrition humaine et santé publique

FEZEU Léopold

Responsable du Master Nutrition humaine et santé publique

Contact(s) administratif(s)

Contact formation continue


Tél : 01 49 40 37 64

Email : acc-cfc @ univ-paris13.fr

Contact validation des acquis


Tél : 01 49 40 37 04

Email : svap-cfc @ univ-paris13.fr

Secrétariat NHSP


Tél : 01 48 38 89 34

Email : master.nutrition @ eren.smbh.univ-paris13.fr

Contact(s) Orientation et Insertion Professionnelle

Service Valorisation, Orientation et Insertion professionnelle de l’Etudiant (Campus de Villetaneuse)

Grand Hall (sous les amphis 5, 6, 7)

Tél : 01 49 40 40 11

Email : gestion.voie @ univ-paris13.fr

Service Valorisation, Orientation et Insertion professionnelle de l’Etudiant (Campus de Bobigny)

Bâtiment "L'illustration", RDC salle 18

Tél : 01 48 38 88 38

Email : orientationbobigny.voie @ univ-paris13.fr

En bref

Durée 2 ans

120 crédits ECTS

Langue d'enseignement Français

Capacité d'accueil Master 1 :20 - Master 2 : 15

Infos pratiques

Lieu(x) de la formation

  • Bobigny

International

Stage à l'étranger Optionnel