Master mention Biologie Santé spécialité Biominéralisation, morphogenèse et pathologies inflammatoires

logo Paris13
PDF
Vous êtes ici :

Master mention Biologie Santé spécialité Biominéralisation, morphogenèse et pathologies inflammatoires

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: Biologie Santé
  • Spécialité: Biominéralisation, morphogenèse et pathologies inflammatoires
  • Nature de la formation: Diplôme
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Composante:
  • Public cible:
    • Demandeur d’emploi
    • Étudiant
    • Salarié - Profession libérale
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Validation des Acquis de l'Expérience: Oui
  • Formation à distance: Non

Présentation et Objectifs

Présentation

Le M1 « Sciences et Santé » organisé sous forme d’un tronc commun (50% des enseignements), permet d’accéder à 3 spécialités en M2. Il comprend des UE optionnelles permettant à chaque étudiant d’obtenir une spécialisation « protéomique » ou « biologie ». En M2, chaque spécialité est distincte. Le 2ème semestre est constitué en quasi-intégralité par un stage de recherche ou professionnel.

Spécialités proposées : « Biomolécules et thérapies expérimentales » (indifférenciée) ; « Biologie, bio-morphologie, bio-ingénierie du tissu squelettique » (recherche) ; « Biothérapies tissulaires, cellulaires et géniques » (indifférenciée).

La santé, axe majeur de ces trois spécialités, est abordée par des approches scientifiques fondamentales et expérimentales.

La spécialité « Biologie, bio-morphologie, bio-ingénierie du tissu squelettique » comprend 10 UE de 3 crédits chacune parmi lesquelles 5 UE à choisir.

La M2 est une formation de recherche en biologie cellulaire et moléculaire, biothérapies et biogéniérie intégrée à l’appareil locomoteur et aux pathologies dentaires et cranio-faciales.

Objectifs

La spécialité « biologie, bio-morphologie, bioingénierie du squelette » a pour objectif de former par la recherche des étudiants issus de formations diverses : secteur santé, secteur sciences, vétérinaires et écoles d’ingénieurs. La fragilité osseuse, les pathologies inflammatoires ou dégénératives des articulations représentent  un problème de santé croissant alors que les pathologies dentaires et cranio-faciales posent des problèmes de reconstruction squelettique. Les déterminants cellulaires et moléculaires de physiopathologie, de la biomécanique osseuse et des biomatériaux ne sont abordées dans aucune autre spécialité. L’utilisation de biothérapies à visée squelette sont en développement croissant. Elles représentent un champ de recherche important et innovant pour les professionnels de santé, les scientifiques et les ingénieurs. Cette formation propose de fournir des connaissances fondamentales spécifiques du squelette aux cliniciens et aux scientifiques. Elle permet d’introduire des notions de biologie et de bio ingénierie indispensables à la compréhension des mécanismes physiopathologiques des maladies du squelette. Cet aspect multidisciplinaire favorise l’intégration d’étudiants de formation variée afin d’aborder la problématique de la fragilité et de la reconstitution de formes squelettiques dans son ensemble. Le développement de biothérapie et de biomatériaux renforce encore davantage la nécessité d’interactions interdisciplinaires. L’enseignement a été adapté aux innovations récentes de la recherche dans ce domaine. Il est fondé sur la qualité de la formation par la recherche. Les équipes d’accueil sont choisies en fonction de l’excellence des laboratoires et sur la volonté des responsables HDR de diriger les recherches des étudiants.

Organisation

Stage

Obligatoire

Stages et projets tutorés

M1 (2ème semestre), M2 (3ème et 4ème semestres).

Contrôle des connaissances

La validation du S3 repose sur l’acquisition de 30 ECTS :

- 5 UE de 3 crédits ;

- 3 crédits d’anglais ;

- 12 crédits de présentation orale. La validation du S4 repose sur l’acquisition de 30 ECTS par la soutenance d’un mémoire de M2.

Admission

Conditions d'admission

En M1 : Sont admis de plein droit en 1ère année de Master les titulaires de la licence mention « Sciences du vivant » parcours « biologie » obtenue l’année de la demande d’inscription en M1. L’admission se fait sur dossier pour ceux ayant obtenu leur Licence SV au cours des années antérieures. Pour les étudiants venant d’autres universités, le M1 est accessible sur dossier aux titulaires d’une Licence à orientation biologie cellulaire et moléculaire, biochimie ou physiologie. Pour les autres leurs candidatures seront soumises à une étude de dossier.

Passage de M1 à M2 : Le comité scientifique de la spécialité sélectionnera sur dossier puis sur entretien les étudiants issus du M1 et titulaires de la maîtrise et qui seront autorisés à s’inscrire. L’admission des étudiants en M2 repose sur la validation préalable d’un M1 qu’il soit scientifique ou santé. Les étudiants en médecine et en odontologie devront avoir déjà validés 30 ECTS pour accéder au M2.

Possibilité d’accès par validation des acquis professionnels (V.A.P.).

Candidature

Du 1 avril 2017 au 30 septembre 2017

Droits de scolarité

Droits nationaux pour le Master soit 261,10 euros.

Frais de formation (formation continue) :

- Dans le cadre d’une prise en charge : 5500 euros ;

- Demandeur d’emploi non financé (acc. Spé) : 1000 euros ;

- Demandeur d’emploi et individuel non financé et Bénéficiaires des minimas sociaux : Régime Formation initiale.

Et après

Insertion professionnelle

La spécialité B3 forme les étudiants médecins ou scientifiques aux problèmes spécifiques de la recherche du domaine ostéo-articulaire ou cranio-facial. Cette formation a permis l’intégration à des écoles doctorales de la majorité d’entre eux. Quel que soit leur cursus d’origine santé ou scientifique, les étudiants de la spécialité sont formés aux problèmes spécifiques du domaine tant au plan théorique que de pratique de laboratoire. L’obtention du M2 autorise l’accès à des postes de maître de conférences pour les médecins, dentistes ou chirurgiens et aux postes de chercheurs ou de recherche clinique pour les étudiants issus de formation non médicale.

Contacts

Responsable(s)

OUDAR Olivier

Responsable du Master Biominéralisation morphogenèse et pathologies inflammatoires

BOISSIER Marie-Christophe

Responsable du Master Biominéralisation morphogenèse et pathologies inflammatoires

FALGARONE Géraldine

Responsable du Master Biominéralisation morphogenèse et pathologies inflammatoires

Contact(s) administratif(s)

Contact validation des acquis


Tél : 01 49 40 37 04

Email : svap-cfc @ univ-paris13.fr

Secrétariat du Master Biominéralisation, morphogenèse et pathologies inflammatoires

UFR Santé, Médecine et Biologie Humaine, 74 rue Marcel Cachin
Bureau M90, mezzanine de l’illustration
93000 Bobigny
Tél : 01 48 38 77 11

Email : sec_masters.sciences-sante @ univ-paris13.fr

Contact formation continue


Tél : 01 49 40 37 64

Email : acc-cfc @ univ-paris13.fr

En bref

Durée 2 ans

120 crédits ECTS

Langue d'enseignement Français

Infos pratiques

Candidature
Du 1 avril 2017 au 30 septembre 2017

Lieu(x) de la formation

  • Bobigny

Partenariats

Etablissement(s) co-accrédité(s)
  • Université Paris 5
  • Université Paris 7