Master mention Biologie Santé spécialité Biothérapies tissulaires, cellulaires et géniques

logo Paris13
PDF
Vous êtes ici :

Master mention Biologie Santé spécialité Biothérapies tissulaires, cellulaires et géniques

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master (LMD)
  • Domaine: Sciences, Technologies, Santé
  • Mention: Biologie Santé
  • Spécialité: BIOTHÉRAPIES TISSULAIRES, CELLULAIRES ET GÉNIQUES
  • Nature de la formation: Diplôme
  • Niveau d'étude visé: BAC +5
  • Composante:
  • Public cible:
    • Demandeur d’emploi
    • Étudiant
    • Salarié - Profession libérale
  • Formation continue
  • Formation initiale
  • Validation des Acquis de l'Expérience: Oui
  • Formation à distance: Non

Présentation et Objectifs

Présentation

Le M1 Science et Santé organisé sous forme d’un tronc commun (50% des enseignements), permet d’accéder à trois spécialités en M2. Il comprend des UE optionnelles permettant à chaque étudiant d’obtenir une spécialisation « protéonique » ou « biologie ». En M2, chaque spécialité est distincte. Le 2ème semestre est constitué en quasi-intégralité par un stage de recherche ou professionnel.

Spécialités proposées : « Biomolécules et thérapies expérimentales » (indifférenciées) ; « Biologie bio-morphologie, bio-ingénierie du squelette » (recherche) ; « Biothérapies tissulaires, cellulaires et géniques » (indifférenciée).

La santé, axe majeur de ces trois spécialités, est abordée par des approches scientifiques fondamentales et expérimentales.

Objectifs

L’industrie du médicament, le secteur hospitalier et les agences réglementaires sont confrontées à l’irruption des biothérapies, thérapeutiques utilisant des cellules ou des tissus vivants. Certaines sont anciennes (greffes d’organes, vaccin), d’autres plus récentes (thérapies génétiques et cellulaires). Toutes sont en évolution et nécessitent des approches et des outils spécifiques. L’ensemble de la chaîne thérapeutique va être profondément modifiée par l’utilisation des biothérapies (thérapie génique, thérapie cellulaire, greffes, vaccins…). L’objet de ce Master est de former des professionnels des biothérapies intervenant en entreprise pour la mise au point de ces thérapeutiques depuis la recherche jusqu’à la commercialisation, à l’hôpital pour la mise en œuvre des biothérapies, dans les organismes réglementaires afin de contrôler et de réglementer les nouvelles thérapeutiques.  Une formation spécifique à la création d’entreprise donnera aux étudiants les outils nécessaires à la création de start-up et la culture d’entreprise nécessaire à une bonne compréhension du monde industriel.

Organisation

Organisation

Les cours se déroulent à temps plein en novembre et décembre. Le stage a lieu de janvier à fin juin (possibilité de prolongation jusqu'en octobre pour les médecins).

Stage

Obligatoire (6 mois en M2, 2ème semestre)

Stages et projets tutorés

Stage d’application en M1 et en M2 : Obligatoire et en M2 de janvier à fin juin (possibilité de prolongation jusqu'en octobre pour les médecins).

Contrôle des connaissances

La partie théorique sera évaluée à travers des examens écrits en fin de chaque semestre.

- Une unité d'enseignement (UE) et validée lorsque la note de l'UE est supérieure ou égale à 10. Cette note est obtenue en effectuant la moyenne des éléments constitutifs de l'UE.

- Chaque UE est associée à un nombre d'ECTS (Système de Transfert de Crédits Européens).

- La validation d'une UE et des ECTS associés est capitalisable, c'est à dire définitivement acquise quelle que soit la durée du parcours.

- Il y a compensation entre les diverses UE d'un même semestre.

- Il y a compensation sur les deux premiers semestres pour permettre la délivrance du diplôme intermédiaire.

- Il y a compensation entre les deux derniers semestres. Il n'y a pas de compensation globale sur l'ensemble du cursus Master.

 

Une deuxième session est organisée pour chaque semestre.

Les étudiants qui n'ont pas validé le semestre (moyenne < 10) et qui décident de passer la deuxième session doivent repasser l'ensemble des UE dont la note est inférieur à 10 et seule la note obtenue à la deuxième session sera prise en compte. Les étudiants qui ont validé le semestre peuvent repasser certaines UE de leur choix. Cependant, ils abandonnent leur(s) note(s) de la première session au profit de la deuxième. Lors de la deuxième session, tous les éléments constitutifs d'une UE doivent être repassés.

Le stage pratique de deuxième année du Master donnera lieu à un rapport et à un exposé devant un jury comprenant les membres du comité du Master spécifique de chaque spécialité et des personnalités extérieures. Le rapport ainsi que l'exposé seront notés par le jury.

Le comité du Master spécifique de chaque spécialité décidera après délibération, de l'attribution du diplôme au vu des notes de la partie théorique et du stage pratique.

Admission

Conditions d'admission

Master 1 : Pour les étudiants de l’Université Paris 13, l’admission est de droit pour les étudiants détenteurs de la Licence « Sciences du vivant » obtenue l’année de la demande d’inscription M1. L’admission se fait sur dossier pour ceux ayant obtenu leur Licence SV au cours des années antérieures (remplir le dossier de pré-inscription)

Pour les étudiants extérieurs à l’Université Paris 13, le M1 est accessible sur dossier aux titulaires d’une licence à orientation biologie cellulaire et moléculaire, biochimie ou physique.

Passage de M1 à M2 : être titulaire du M1 d’une des deux spécialités après examen des dossiers par une commission de validation du parcours universitaire.

M2 : Étudiant en 5ème et 6ème année de pharmacie ou médecine ; Scientifiques titulaires d’un M1 en sciences de la vie à orientation biologie ou pharmacologie. Expérience pratique en culture cellulaire (eucaryote ou procaryote) et/ou en biologie moléculaire souhaitée. Formation initiale ou continue.

Possibilité d’accès par validation des acquis professionnels (V.A.P.).

Candidature

Du 2 mai 2017 au 31 juillet 2017

Droits de scolarité

Droits nationaux pour le Master soit 261,10 euros.

Frais de formation (formation continue) :

- Dans le cadre d’une prise en charge : 5500 euros ;

- Demandeur d’emploi non financé (acc. Spé) : 1000 euros ;

- Demandeur d’emploi et individuel non financé et Bénéficiaires des minimas sociaux : Régime Formation initiale.

Et après

Insertion professionnelle

- Production de produits pharmaceutiques issus des biothérapies ;

- Conception de produits de biothérapie (validation, production et changement d’échelle, préparation des essais cliniques) ;

- Suivi des affaires réglementaires dans l’industrie et les organismes réglementaires (AFSAPPS, agence française des greffes…) ;

- Éléments de stratégie de création d’entreprise.

Contacts

Responsable(s)

OUDAR Olivier

Responsable du Master Biothérapies tissulaires cellulaires et géniques

BESSIS Natacha

Responsable du Master Biothérapies tissulaires cellulaires et géniques

Contact(s) administratif(s)

Contact validation des acquis


Tél : 01 49 40 37 04

Email : svap-cfc @ univ-paris13.fr

Contact formation continue


Tél : 01 49 40 37 64

Email : acc-cfc @ univ-paris13.fr

Secrétariat du Master Biothérapies tissulaires, cellulaires et géniques

UFR Santé, Médecine et Biologie Humaine, 74 rue Marcel Cachin
Bureau M90
93000 Bobigny
Tél : 01 48 38 77 11

Email : sec_masters.sciences-sante @ univ-paris13.fr

En bref

Durée 2 ans

120 crédits ECTS

Langue d'enseignement Français

Infos pratiques

Candidature
Du 2 mai 2017 au 31 juillet 2017

Lieu(x) de la formation

  • Bobigny

Partenariats

Etablissement(s) co-accrédité(s)
  • Université Paris 12 Val de Marne